CASQUE DE DIAMANT 2014 | KANGOUROUS vs TEMPLIERS | Samedi 22 Février 2014 | 19h00 | Pessac (33)

AFC Templiers football americain
KANGOUROUS
PESSAC (33)


TEMPLIERS
ELANCOURT (78)
21

59

CASQUE DE DIAMANT 2014 | KANGOUROUS vs TEMPLIERS | Samedi 22 Février 2014 | 19h00 | Pessac (33)

TechnoratiLinkedinPinterest Pin It

L’histoire retiendra que le coup d’envoi du championnat Elite 2014 aura été donné par Alix Vouemba des Templiers… et que le début du match fut tout à l’honneur des Templiers : en effet, après un three-and-out rapide des Kangs emmené cette saison par Romain Clot (que l’on a connu receveur et kickeur en Equipe de France dernièrement), les Templiers avancent vite à la force du bras de Sean Shelton et le TD arrive après 3 minutes seulement sur un catch axial de 25 yards de Jeremy Larroque revenu au jeu après une fin de saison passée à l’infirmerie l’an passé. 0-7 pour les visiteurs. Après un échange de punt marqué par une bonne défense de part et d’autre, les Kangs tentent une feinte de punt sur un 3-and-out en toute fin de 1erquart-temps mais la feinte est un échec et les Templiers récupèrent le cuir dans les 15 derniers yards. Après le changement de côté c’est le « transfert de l’été » Anthony Couvin qui rentre dans l’en-but après avoir catché un beau ballon de Shelton. 0-14, puis 0-21 car Couvin remet le couvert 1 minute plus tard sur un ballon de 40 yards où il est totalement isolé dans le backfield des Kangs.

Après un nouveau jeu offensif complexe pour Romain Clot qui prend lame défensive après lame défensive mais réussit toutefois à se connecter à plusieurs reprises avec Stéphane Bonnet, les Templiers reviennent en attaque pour ajouter un nouveau TD par les airs et plus précisément par Cyril Gérard qui capte court avant d’échapper à un plaquage et de gagner 45 yards le long de la ligne.

Alors que l’on entre dans les derniers instants avant la pause, Romain Clot sort de sa poche pour trouver l’un des vétérans de l’équipe Michel Courtade qui prend le meilleur sur le backfield des Templiers pour inscrire les premiers points sur un catch de plus de 60 yards : 7-28 pour Elancourt alors qu’il ne quasiment plus de temps à jouer avant la pause… mais du côté des Templiers, cela suffit pour ajouter de nouveaux points sur un catch d'Anthony Couvin (à confirmer). 7-35 à la pause dans un match où la défense des Kangs passent un maximum de temps sur le terrain.

 

A la sortie des vestiaires, la défense des Kangs force un punt... mais sur ce dernier un Kangs touche maladroitement le cuir avant que les Templiers ne le recouvrent pour repartir en attaque sur les 20 yards adverses. Après 2 bonnes courses signées Jérôme Lescroart, qui réalise un très bon premier match, Shelton trouve Jeremy Larroque qui double son compteur de TD sur le match et donne un avantage de 42-7 aux siens.

Le drive des kangs qui suit est une nouvelle fois compliqué entre un sack, un ballon non catché et surtout un snap trop haut qui donne un safety aux visiteurs. S’en suit un punt rapide des Templiers qui commencent à faire tourner à l’entrée du dernier quart-temps, et après le changement de côté, les Kangs puntent… mais sur ce dernier Jeremy Larroque fait parler la poudre comme il sait si bien le faire et il relance le cuir sur 65 yards pour un TD où il évite pas moins de 5 plaquages. 7-51 pour les Templiers.

La fin du match donnera deux TD pour les hommes d’Alexandre Pré par l’intermédiaire à deux reprise de Pierre-Yves Dayres à l’issue d’un drive bien construit dans les ultimes secondes… mais les Templiers aussi vont frapper pour un septième TD aérien sur le match. Score final 21-59 pour les Templiers.

 

Les Templiers auront frappé un grand coup du côté de Pessac en montrant une très belle connexion entre leur QB Import et un quatuor de receveurs supersonique, mais aussi avec un jeu défensif bien huilé. On retiendra surtout de ce match les difficultés (surtout en ligne offensive, mais aussi par moment dans le backfield) des Kangourous, ce qui pourraient laisser présager d’une longue saison en Aquitaine même s'il y a quelques espoirs du côté d'une défense solide et d'une connexion Romain Clot-Stéphane Bonnet plutôt prometteuse.